Différence entre les pois cassés jaunes et les pois cassés verts

Les pois cassés verts et jaunes sont des variétés différentes des graines du Pisum sativum L., ou de la grappe de champ. Appartenant à la famille des légumineuses, cette plante se trouve dans le monde entier, les principaux producteurs du monde étant la Russie, la Chine, l’Inde, le Canada et les États-Unis. En raison de la polyvalence et de l’universalité de l’usine, les pois cassés se retrouvent dans les plats traditionnels d’une variété de cultures à travers le monde.

Pisum sativum L. est l’une des cultures les plus anciennes cultivées par des êtres humains. Originaire du Croissant Fertile, Pisum sativum L. s’étend vers l’est jusqu’à la Chine et à l’ouest par la Méditerranée et à travers l’Europe. La collecte de pois sauvages et entiers destinés à être utilisés dans les aliments peut être antérieur à la domestication de la plante, avec des pois-carbone datés de 9750, B.C.E. Trouvé dans une ancienne colonie en Asie du Sud-Est. En dépit de sa longue histoire dans les régimes des anciennes civilisations romaines, grecques, babyloniennes, perses et égyptiennes, l’utilisation de pois cassés est survenue depuis plusieurs années après la domestication de la plante.

La preuve de la soupe de pois coupés remonte à 500 B.C.E. Dans les civilisations grecques et romaines, avec sa popularité croissante menant à une mention dans la pièce d’Aristophène “The Birds” de 414 B.C.E. Un processus mécanique, le fractionnement des graines sèches de la plante Pisum sativum L. implique d’abord de décoller, ou de décoller, les graines. Cette élimination du revêtement extérieur de la graine permet une division facile du pois dans ses deux cotylédons, les parties de la graine qui se développent éventuellement en feuilles. Cette élimination de la coquille et la fissuration du pois produisent un goût plus doux, moins féculent et plus terreux, une texture plus souple et un temps de cuisson plus court que pour les pois entiers.

Barbara Kneen de l’Université de Cornell et d’autres ont identifié la génétique de Pisum sativum L. sur un certain nombre d’études au cours des années 1980 et 1990. Dans une étude de 1994, Kneen et ses collègues ont constaté que la couleur des graines de Pisum sativum L. est codée par un locus génétique spécifique. En raison de la spécificité de ce gène, la couleur des pois coupés n’est pas associée à de nombreuses différences majeures. Les deux ont des saveurs similaires, le contenu nutritionnel et le temps de cuisson, bien que les pois cassés jaunes ont tendance à avoir une saveur plus douce que leurs homologues légèrement plus doux et verts.

Les pois cassés sont très nutritifs, les pois cassés jaune et vert fournissant une variété de micro et de macronutriments. Une portion d’une tasse de pois cassés cuits contient 231 calories, avec presque aucune teneur en matières grasses à 0,8 gramme. Les pois cassés sont très riches en protéines, avec une portion contenant 16,4 grammes. Bien que relativement riches en glucides à 40 grammes par portion, 16,3 grammes de ce sont des fibres alimentaires avec seulement 5,7 grammes de sucre. Outre leur teneur élevée en protéines et en fibres, les pois cassés sont une excellente source d’un certain nombre d’autres nutriments. Une tasse de pois fendus fournit 196 pour cent de votre consommation quotidienne recommandée de molybdène, 56,3 pour cent de votre RDI de tryptophane, 39 pour cent de votre manganèse, 31.8 pour cent de votre RDI de folate, 24.7 pour cent de votre thiamine, 20.3 pour cent de votre potassium et 19,4 pour cent de votre RDI de phosphore. En plus de ces valeurs élevées en micronutriments, une portion de pois cassés est une excellente source de 11 acides aminés et fournit entre 10 et 20 pour cent de votre RDI de magnésium, de fer, de zinc et de cuivre.

Histoire

Processus de fractionnement

Pois cassés verts ou jaunes

La valeur nutritionnelle